Quel est le salaire d’une aide soignante ?

aide soignante en gérontologieDans le domaine de la santé, le métier d’aide soignante est un secteur très prometteur. Les aides soignants sont très sollicités dans les centres hospitaliers public ou privé comme auprès des familles désirant embaucher un personnel de la santé comme aide à la personne. Ce métier est également l’un des plus accessibles, car son principal exigence reste la capacité à prendre soin des personnes invalides. Toutefois, avant d’exercer le métier, les futurs aides-soignants doivent suivre une formation qui leur permettra de pratiquer sans faillir par la suite. Métier d’avenir et porte ouverte à tous ceux qui recherchent une stabilité professionnelle, qu’en est-il de la rémunération dans ce secteur ?

La fourchette de base

Les aides soignants font partie des professionnels qui détiennent un diplôme de niveau quatre, les mieux rémunérés. En effet, en ayant comparant le secteur sanitaire aux autres secteurs professionnels, les analystes ont conclu que les aides soignants débutants sont mieux rémunérés que les autres professionnels débutants sortants d’une école de formation professionnelle.

Pour un débutant dans le métier il est en effet possible de gagner 1400 € par mois contre 1200 € voire moins de cela pour les professionnels du même échelon dans d’autres secteurs. L’aide soignante de classe spéciale quant à elle peut gagner dans les 1900 € mensuellement contre 1700 € pour les professionnels du même échelon travaillant dans d’autres secteurs.

L’évaluation du salaire

le salaire de l'aide soignantLe salaire de l’aide soignante peut varier d’un hopital à l’autre, d’un pays à l’autre, mais surtout d’un professionnel à l’autre. Le salaire de l’aide soignant dans un hopital public est par exemple plus élevé que le salaire de celui qui exerce dans un hopital privé, et ce, avec une différence d’environ 100 € par mois.

Au niveau territorial, le salaire est toujours plus élevé dans les grandes villes. Outre, en suisse un aide-soignant peut gagner largement plus qu’en France, mais pour pouvoir travailler dans ce pays il faudra remplir plusieurs conditions. Quant à la différence de salaire entre les aides soignantes en exercice, elle est basée sur les années d’expérience avec une fluctuation d’environ 450 € mensuels.

Il faut aussi se rappeler que faire un vae d’aide soignante peut être favorable à son salaire.

Le secteur public, privé et indépendant

Un aide-soignant peut intégrer la fonction publique et travailler dans un centre hospitalier public, intégrer le secteur privé ou encore travailler en son propre compte.

Au niveau de la rémunération, le secteur public est plus avantageux avec un gain mensuel avoisinant les 1500 € à 1999 € selon les échelons. Le secteur privé pourrait faire gagner dans les 1400 € à 1900 € par mois, dépendant toujours de l’échelon de l’aide soignante. Quant à l’aide-soignant travaillant a domicile, sa rémunération peut varier de 1000 € à 2000 €. Ce dernier secteur est assez délicat, car il peut grandement dépendre des possibilités du client et de sa famille.

Toutefois, peu importe le secteur choisi par l’aide soignante, ses années d’expérience contribuent toujours majoritairement à l’évaluation de son salaire.

Gagner plus

faire plus de gainLes aides-soignants des différents secteurs peuvent gagner diverses indemnités ce qui pourrait aboutir à un salaire net de 1400 € minimum pour les aides soignants débutants et 2000 € pour ceux qui appartiennent à la classe spéciale.

Pour arrondir leur fin de mois, les aides soignantes peuvent jouer sur leurs horaires de travail. Une soignante qui travaille de nuit, les week-ends et les jours fériés peut par exemple gagner un supplément de salaire qui pourrait monter jusqu’à 200 €.

Pour les aides soignants à domicile, il est possible de faire des gains plus conséquents en travaillant pour plus d’un client. En effet, l’aide soignant débutant qui exerce en son propre compte pourrait gagner près de 1800 € par mois s’il travaille d’arrache-pied.

En résumé

Le salaire de l’aide soignante varie suivant ces critères : années d’expérience et échelon, secteur de travail, ville et pays, compétence et aptitude à prendre plus d’heures de travail.

Bien que les fluctuations soient très visibles, le travail d’aide soignante est bien rémunérant tout en étant stable. Si vous désirez gagner plus avec ce travail, cumulez les clients et les services, mais pour cela, vous ne devez pas faire partie de la fonction publique.

En outre, si vous désirez intégrer ce métier prometteur votre aventure commencera par la réussite au concours d’aide soignante.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *